Rejoins le monde incroyable de Dragon Ball !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Numéro 13 [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
C 13



Messages : 1
Date d'inscription : 31/05/2017

MessageSujet: Numéro 13 [100%]   Mer 31 Mai - 19:06

C 13
"Son Goku !"
C 13|| Dragon Ball Z
"Mon nom est C 13 et je suis un garçon de ??? ans. Mon principale défaut est Mon arrogance et ma qualité majeure est Ma détermination."

  ► Prénom: Cyborg 13
  ► Nom: Inconnu
  ► Taille: Plus de 2 mètres
  ► Poids: Plus de 100 Kilos
  ► Planète d'origine: Terre
  ► Groupe : Cyborg
  ► But :  Exterminé Son Goku
 
L’Humain artificiel N°13 a l’apparence d’un homme grand et svelte. Il a des sourcils et des cheveux blancs, mi-longs.

Comme la plupart des Humains artificiels du Dr. Géro, il a les yeux bleus.

N°13 porte une casquette jaune et grise sur laquelle on peut lire l’inscription « Red Ribbon », accompagnée de l’emblème de l’armée du Red Ribbon.

Il porte un gilet doré sur lequel on retrouve encore l’emblème de l’armée du Red Ribbon, au niveau de a poitrine. Avec ça, il a des bretelles attachées à un pantalon vert.

N°13 porte aussi des gants marrons et une paire de bottes grises. Il possède des anneaux blancs accrochés à chaque oreille.

Lorsqu’il se transforme, après avoir fusionné avec les batteries de N°14 et N°15, sa peau vire au bleu, ses cheveux se dressent sur la tête et deviennent oranges, puis ses yeux deviennent totalement jaunes.

Il a alors des zones grises qui apparaissent sur son corps ; les épaules, les pectoraux et l’abdomen.

Comme il grandit, il déchire le gilet qu’il portait et explose ses bretelles. Ses bottes se dénouent également, à la manière de L’incroyable Hulk, lorsqu’il se transforme.

Description Physique


 
La personnalité de N°13 fait écho avec N°17, qui était d'un tempérament belliqueux, et également leader de ses pairs. Il se révèle toutefois très provocateur lors de son combat face à Son Gokû, ce dernier le provoque durant tout son combat contre lui.N°13 est le leader du trio qu’il forme avec les Humains artificiels N°14 et N°15. Extrêmement sûr de lui, il considère que personne ne peut rivaliser avec lui et a tendance à sous-estimer les Super Saiyans que sont Son Gokū, Trunks du futur et Vegeta.

Ainsi, il livre N°14 et N°15 en pâté aux Super Saiyans et est très surpris lorsqu’il constate que Trunks et Vegeta s’en sont finalement débarrassés.

Son unique but étant de tuer Son Gokū, il n’a que faire de Trunks et des amis de Gokū. Seulement, lorsque ceux-ci viennent entraver sa mission, il annonce qu’il tuera quiconque se mettra en travers de son chemin.
Description Mentale


 


Chapitre 1 : La vie de tous les jours

Alors, il est 10 heures du matin. Comme tous les jours je me lève de mon lit, puis je prends mon petit-déjeuner tranquillement devant les informations. Après avoir fini mon déjeuner, je vais faire un petit tour aux toilettes comme tous les matins. Après avoir mettre soulager, je prends mon costume cravate noire et mon pantalon noir aussi avec une chemise blanche. J'enfile mes chaussures noires impeccables, je me brosse mes cheveux blancs. Je me brosse les dents, délicatement pour ne pas foutre en l'air ma dentition. Après, je me rase la barbe, puis je mets une cravate rouge autour de mon cou. Je regarde ma montre je suis déjà en retard, je me dépêche de filer au travail. Je sors de mon immeuble à 10 00 00 Zénis le loyer chaque mois, je prends ma voiture personnelle pour aller au boulot. Il s'agit du dernier modèle de la capsule corps. Une voiture jaune qui plane en décapotable, je mets le contact puis je roule vers mon job. Sur le chemin j'écoute de la musique, je tapote avec mes doigts sur le volant en cuir de ma décapotable jaune.

Sur le chemin, il y a des bouchons qui bloquent la circulation. Je me demande ce que c'est, je klaxonne fortement les autres voitures devant moi. Après 3 minutes de bouchon ça roule enfin, j'arrive après quelques minutes de route à mon travail. Je me dépêche de rentrer dans le bâtiment je suis en retard, bon sang ! Ils vont me virer c'est certain, j'arrive au dernier étage de la capsule corps. Je travaille comme vendeur de produits chez la capsule corps, j'arrive vite dans mon bureau. Personne ne m'a vu, Pff... Heureusement qu'ils sont en réunion c'est vrai je me rappelle nous sommes vendredi c'est le jour du bilan annuel, merde ! On est vendredi ! Je file moi aussi dans la salle de réunion, discrètement je prends place sur une chaise. Le sous-directeur fait un discours sur le bon fonctionnement d'une société, il va nommer normalement le nouveau cadre de la société aujourd'hui. Ce cadre sera responsable d'une équipe entière de vendeur, nous sommes que deux à vouloir ce titre. Moi et mon rival depuis mon premier jour dans la société, celui qui est arrogant et stupide je nomme James O 'Connor.

Un petit riche de bonne famille qui a toujours tout obtenu par papa et maman, moi, je viens de la rue et d'une famille très pauvre. Ce que je suis devenue, je le dois qu'à moi, pour revenir à la nomination. La tension dans la salle est très forte, certains sont de mon côté et d'autres sont du coter du lèche-botte de service, le sous-directeur sort une enveloppe de sa poche.

Sous-directeur : Alors, voici le nouveau cadre votre chef de service.

James : Pff... De toute façon papa va me payer la toute dernière voiture de la capsule corps, avec toutes les options intégrées.

Je regarde James, avec un haïr de mépris. Petit-fils à papa, j'espère que je vais être pris à ta place, le sous-directeur fait monter la tension de plus en plus.

Sous-directeur : le chef de service est...

James : Allez !

Sous-directeur : James o 'connor !

Le service de James est fier de lui, le mien est dégouté. Moi je suis dans un état déplorable, je suis sous le choc de l'annonce. Après la réunion, j'entre dans le bureau du sous-directeur. Je lui demande avec une voix énervé pourquoi ce n'est pas moi, il prend un verre d'alcool puis tourne sa chaise vers la fenêtre. Il fume un cigare, sa fumée sort de son nez.

Sous-directeur : vois-tu, le père de James monsieur O'connor. Nous a fait un généreux don de pas moins de 100 000 000 de Zénis, notre société a accepté l'offre de Monsieur O'connor. Alors que vous, mise à part des retards et autre vente qui nous ont rapportés que des clopinettes qu'avez-vous fait pour notre société ?

Je ferme la porte derrière moi, je ne peux plus me contrôler. Sur le bureau du sous-directeur, il y a un coupe-papier. J'ai sacrifié ma vie à cette entreprise, en retour elle me traitre comme de la merde. Ce temps est fini, je saisis le coupe papier. Je mets plusieurs coups de couteau dans le ventre du sous-directeur, puis je brise la vitre de son bureau. Je lance le corps qui s'écrase sur une voiture en pleine rue, je sors du bureau encore sous le choc de mon acte. Je croise dans les escaliers James qui se vante auprès de son équipe, il me fait un sourire narquois au bout de ses lèvres. Je lui attrape la tête puis je lui écrase contre le mur, je le tue en lui écrase la tête de plus en plus fort dans le mur. Les autres partent prévenir la police, je sors du bâtiment mon costume couvert de sang. Les flics me braquent avec leurs armes puis ils me demandent de me rendre sur-le-champ, je lance le coupe-papier dans la tête du chef de la police. Puis je saute sur les flics, je leur brise les os à chaque coup que je porte à leur égard. Je prends la fuite, mais je prends une balle dans le dos durant la cavale. Je me cache dans une ruelle à l'abri des regards, les flics me poursuivant à travers toute la ville.

Je me traine tant bien que mal jusqu'à un vieux bâtiment abandonné, je rentre dedans. Je me vide de mon sang, je commence à perdre connaissance. Avant de fermer les yeux un homme assez âgé, ce présente devant moi.

Dr. Gero : hé ben... On dirait que je suis tombé sur un étrange individu. Moi qui suis venue chercher quelques affaires dans ce vieux laboratoire, je ne pensais pas tomber sur un individu tel que toi.

Je ferme les yeux pour la dernière fois, je rêve de mon enfance pauvre mais joyeuse dans le sens que je n'ai jamais connu le malheur de la perte d'un être cher. Mais tout d'un coup je vois mon enfance, brûler dans le désespoir total, je me réveille en hurlant à la mort. Je suis sur une table en métal, je regarde autour de moi il y a des cadavres qui sont sur des tables comme moi. Je me redresse lentement, c'est bizarre je sens comme une différence. Je regarde mon bras droit et le gauche, ils ne sont plus là, je cris encore une fois. Le vieux du bâtiment abandonné arrive en rigolant, il me dit que mes bras seront bientôt prêts. J'ai toutes les parties de mon corps, mais pas mes bras.

Dr. Gero : à ce que je vois, tu as gardé ta mémoire. C'est embêtant ça, mais je vais régler ce problème ne t'inquiète pas numéro 13.

Il me met une sorte de casque autour du man tète, puis il envoie une décharge électrique, je tombe inconscient. C'est la dernière fois que je m'endors humain, pendant que je suis inconscient le Ddr. Gero me vole ma vie. Après cinq heures d'opération, je me réveille complètement différent. Je ne me souviens plus de rien, je regarde le Dr. Gero dans les yeux. Il me donne un ordre, celui d'aller lui chercher d'autre type comme moi. Moi ? Mais je suis crée dans un seul but exterminé son Goku, je dis non au docteur. Je lui dis que je dois faire de Son Goku ma priorité, le docteur me désactive grâce à une télécommande.

Chapitre 2: La renaissance du cyborg.

Alors, je suis désactivé. Le Dr. Gero juge que je ne suis pas encore parfait pour accomplir ma mission. Je suis enfermé dans une pièce à l'écart des autres expériences, pendant des mois, je reste dans la réserve avec les autres Cyborgs ratés. J'ouvre les yeux, enfin, je me lève de la table en métal. Le Dr. Gero dit qu'il a enfin fini de me réparer, je lui demande quand je pourrais exécuter ma mission. Il continue à travailler sans me répondre, il tape sur son ordinateur. Je lui dis que je suis prêt pour assassiner Son Goku, toujours aucune réponse de sa part. Je quitte la pièce, mais avant il me dit que je vais lui servir bientôt. Je le regarde en chien de faïence, puis je sors de la pièce mécontente de Gero. Je regarde l'ordinateur du dr. Gero, il est en train de créer d'autre Cyborg. Je regarde les noms des futurs Cyborgs, il s'agit de numéro 14 et numéro 15. Gero arrive dans la pièce puis me dit qu'ils vont être très utiles dans le projet d'assassinat de son Goku, je dis au Docteur que je suis assez fort pour battre à moi tout seul Son Goku.

Gero : En effet... Tu possèdes une puissance assez extraordinaire. Mais j'ai dans l'idée de créer d'êtres type dans ton genre, j'ai repéré plusieurs forces assez grandes qui se battent sur la planète. J'ai envoyé mon robot espion, pour qu'il surveille et prélève les cellules de puissants guerriers. Comme ça je pourrais donné naissance à la plus parfaite créature de l'univers, toi tu ne fais pas partie de mon plan pour assassiner Son Goku. Tu es une roue de secours, au cas où plan échouerait. Mais je te préviens ne compte pas trop là-dessus, ta mission sera de me ramener numéro 17 et sa sœur numéro 18 et ton rôle s'arrête ici.

Numéro 13 : Hum...

Je m'approche du Docteur, je le fixe avec un haïr méchant. Personne sur cette planète ne pourra m'empêcher de tuer Son Goku, cet honneur me revient .

Gero : Hum... Tu crois vraiment que tu pourrais battre numéro 17 et 18 . Pauvre imbécile, je suis certain que même numéro 17 à lui seul te mettrait à genoux. Maintenant laisse-moi, je dois terminer numéro 19.

Numéro 13 : Je refuse, de laisser Son Goku a de vulgaire contre façon.

Gero : Je t'interdis de me parler ainsi, pour la peine je vais te désactiver je vais moi-même chercher les cyborgs 17 et 18.

Gero sort sa télécommande, puis il appuie sur le bouton rouge. Je tombe par terre, je suis mis dans une sorte de boîte avec mon numéro écrit dessus. Gero juge que je ne suis pas encore prêt, l'ordinateur du docteur travaille sur m'a mise à jour. Elle a pour but de faire cesser ma rébellion envers Gero, je suis hors-service pendant quelque temps. Les autres Cyborgs sont pratiquement achevés depuis le temps, un jour pendant que l'ordinateur travaille sur les Cyborgs 14 et 15. M'a mise à jour prend fin, je sors de la boîte en métal qui m'a retenu prisonnier pendant des années. Le laboratoire est désert j'ai scanner l'ensemble du laboratoire il n'y a personne, je décide de partir accomplir ma tâche. Je sors du laboratoire qui est en miettes, je remarque qu'il y a la boîtes en métal du Cyborg 16 qui est ouvert un peu plus loin du laboratoire. Alors, mes frères sont sortis eux aussi, numéro 14 et numéro 15 ne sont pas encore prêts. Je décide de faire un tour en ville avant de tuer son Goku, j'arrive dans une ville du Nord je vais me faire plaisir depuis le temps, j'ai envie de montrer ma puissance au monde.
Histoire du Personnage


 
HRP
Dans la réalité je suis...
► Pseudo(s) fréquent(s): C 13
  ► Tu as quel âge? ???
  ► Tu nous a trouvé où ? ???
  ► Comment tu trouve le forum? ???
  ► T'as un autre compte? Lequel? ????
  ► T'as pas un truc à nous dire hein? ???
  ► Code du règlement: vous devez donner à manger aux admins : Des carrotes

 
Code de Frosty Blue de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Numéro 13 [100%]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Collections numérisées d'enluminures
» TNT - la télé tout numérique
» 1° SUPERIEUR; Les Grandes Personalités de la Numérologie
» Numéros surtaxés enfin gratuits !!
» Numéro de joueur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Z :: Inscription :: Crée ton personnage !-
Sauter vers: